Présentation

Fermer Historique

Fermer Activités

Fermer Adhésions

Fermer Collection

Fermer Expositions

Fermer Musée

La Manche

Fermer Géologie régionale

Géologie régionale
Activités

Depuis 1976

Les ammonoïdes
Collection
Collection
Collection
2010-Musée Pierres folles
A voir
Chansons
envoi documents

Pourquoi ne pas en profiter pour proposer :


Un téléchargement
Une photo

Dossiers pédagogiques - Belemnites

Les bélemnites

div26.gif:::::ammonite045.jpg


Agricola en 1546 donna le nom de Bélemnite qui vient du grec "Belemnon" signifiant "en forme de javelot".

Feuguerolles
ammonite033.jpg

Ces pointes de flèches d'or ou d'argent tombées du ciel étaient appelées "Pierres de foudre" par les anciens, d'autres pensaient que c'était de l'urine de lynx pétrifiée (lyncurions).On les appela aussi "doigt du mont Ida (dactylus idéa)", puis au moyen-âge, des "doigts de Saint Pierre" ou "doigts du diable".

Maestrichien,
Eben Emael,
Belgique
fossile085.jpg

Au 18ème siècle, constatant une mauvaise odeur en les chauffant, on pensa à une origine organique et elles furent classées parmi les fossiles. C'était des piquants d'oursin, épine dorsale, corne de narval ou encore dents de crocodile. D'Argenville en 1755 trouve même quelles ressemblent à des racines, peut-être même des plantes marines.

Don,
origine inconnue
ammonite031.jpg

En 1724, Ehrardt s'aperçu que les alvéoles des bélemnites avaient des cellules avec un siphon et les compara aux nautiles et cornes d'Ammon. l'observation plus approfondie confirma que c'était une coquille interne comme chez les sèches.

Crétacé,
bassin parisien
ammonite032.jpg

La coquille des bélemnites est constituée d'un rostre composé de calcite sous forme de cristaux fibreux et d'un phragmocône de forme conique de section circulaire et segmenté en loges par une série de cloisons transversales traversées par un siphon.

L'étude des rostres a permis de déterminer l'emplacement de nageoires latérales et de comparer ces fossiles aux seiches ou calmars actuels.
Elles vivaient en bancs dans des mers peu profondes, leur taille variait de quelques centimètres à plus de deux mètres.

Alpes de Haute Provence
ammonite030.jpg

Apparues dès l'ordovicien, les bélemnites vivaient dans des mers peu profondes et pouvaient atteindre 2 mètres de long. Elles ont commencé à s'éteindre à la fin du secondaire pour disparaître définitivement à l'éocène.

Au cours de mes séjours dans les Alpes, j'ai eu la chance de rencontrer un amateur éclairé qui m'a offert une bélemnite rarissime : Une "trabéoformis mourensis", qui est une bélemnite à section carrée.

Alpes de Haute Provence ammonite029.jpg

Date de création : 07/08/2011 : 19:08
Dernière modification : 10/08/2011 : 14:13
Catégorie : Dossiers pédagogiques
Page lue 2372 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Spécial !
loguppystory01.png    poisson20.png      Mania.gif

Nous contacter
Cartes Postales
Evenements
Webmaster - Infos
Connexion
Votre login :

Votre mot de passe :

Se souvenir de moi

Mot de passe perdu ?


Pas encore membre ?



  Nombre de membres 3 membres

AMMONITE 50 Katryne   JEANMireille   JEANPaul   


Connectés : 4

Nombre de membres 4 visiteurs
Nombre de membres 0 membre

Statistiques

210835 visiteurs

Record connexions simultanées :
47, le 28.08.2015


» Forum : 6
» Sujets : 0
» Réponses : 0


Ajouter aux favoris Ecrire à Paul JEAN Version mobile

Qui visite

En ligne


United Kingdom : 1
United States : 2

Visiteurs/pays cette année

1
Algeria1
Argentina1
Australia17
Azerbaijan1
Belgium7
Bulgaria1
Canada33
China3
Czech Republic1
Denmark8
Ecuador1
Estonia1
Europe1
France481
Germany148
Greece3
Guinea51
Hungary2
Iran2
Ireland2
Israel19
Italy10
Japan91
Kazakhstan2
Latvia3
Luxembourg1
Marocco4
Netherlands10
Norway9
Pakistan1
Poland4
Portugal15
Romania3
Russia99
Serbia3
South Africa2
Spain2
Sweden35
Switzerland12
Togo1
Turkey2
Ukraine12
United Kingdom413
United States3509

C6GuppY

^ Haut ^